N°35 SS21

l’art et les politiques

N°30 SS18
Angelo Cirimele

Si la multiplication des fondations privées a récemment reconfiguré le paysage artistique, la puissance publique reste un opérateur majeur en France. D’où l’idée d’en décrire les mécanismes et les représentations, à visage couvert.

Keetja Allard Arabella Mills
N°16 Summer 14
Gillian Garcia Delphine Danhier
N°33 FW19

richard orlinski

N°32 SS19
Emma Barakatt

Artiste ou as du marketing ? Richard Orlinski est ignoré des amateurs d’art, mais compte parmi les plus gros vendeurs français – signe que volume et qualité ont peu à voir. Il n’en demeure pas moins un indice de ce que grand public et acteurs publics comme privés considèrent comme art.

Takahito & Jennifer Sasaki Camille Kolb
N°30 SS18

clip, pub, cinéma

N°22 Winter 15
Angelo Cirimele

Internet a créé un appel d’air et c’est le film qui a rappliqué. Médias et marques en sont devenus friands et la communication s’en trouve reconfigurée. Mais quels sont les ressorts de cette industrie du film ? Quelques réponses à visage couvert.

tendances

N°1 Fall 10
Anja Cronberg

Certains mots sont usés jusqu’à la corde. Devenu adjectif, « tendance » s’est peu à peu vidé de son sens. C’est pourtant un concept inhérent à la mode, à apprivoiser en dix points.

Stella Berkofsky Arabella Mills
N°28 Summer 17

luxe et patrimoine

N°33 FW19
Angelo Cirimele

Longtemps reléguées en périphérie sinon en province, les archives des marques de luxe retrouvent une certaine centralité, tant pour la création que la communication. Revue de détail à visage couvert.

le marketing du bonheur

N°26 Winter 16
Rhita Cadi Soussi

Morosité, crises et tristesse… la mode a absorbé des cycles d’émotions humaines. Arrivée au bord de la moue et des grimaces, elle fait revivre les cœurs vivaces d’une innocence révolue.

qu'est ce que tu as pensé du dernier godard ?

Valérie Mréjen

« Oh la la se dit B. C'est un piège. Surtout ne pas dire « je n'ai rien compris ». Insister sur la qualité du son, la beauté de l'image, cette utilisation tellement particulière des archives et de la vidéo »

maurizio cattelan

N°21 Fall 15
Emma Barakatt

De foires en biennales, de ventes aux enchères en vernissages, Emma Barakatt court le petit monde de l’art contemporain depuis quelques décennies. Peu bavarde et très curieuse, elle retient tout ce qu’on lui dit.

alain g.

N°20 Summer 15
Mathias Ohrel

Printemps 1995, 2005 et 2015. Quand j’étais marié et que je vivais dans le 11e, il y a presque vingt ans maintenant, je croisais souvent Christian Lacroix et Alain G. dans la rue de Charonne. Sans jamais leur avoir adressé la parole, ils étaient déjà à mes yeux inspirants, souriants, élégants.

the recycling of forms

🇬🇧
N°32 SS19
Gabrielle Hamilton Smith

Fashion seems to no longer invent anything, it only recycles, resurrects, remixes. Apparently it’s only capable of wandering sorrowfully – or hysterically – amongst its own archives, in the attics of its glory and its former creativity. It’s even content to simply recuperate, as they are, forms that it invented ten or twenty years ago at best…

cool

N°3 Spring 11
Anja Cronberg

On n’emploie plus le terme « cool », ou alors au deuxième degré. Le concept a pourtant une histoire, qui se construit contre l’establishment. Retour en dix points sur une notion rebelle.

roy genty

N°19 Spring 15
Alice Morin

Dans le Paris des années 1980 émergent un certain nombre de créateurs qui y mèneront carrière, dont certains venus du Japon. Leurs noms sont nouveaux et leurs vêtements sans compromis. Le succès est immédiat et influencera les décennies suivantes.

Sam Nixon Ruth Higginbotham
N°21 Fall 15

opus international

N°29 FW17
Pierre Ponant

Opus international. Derrière cet intitulé paraît, en avril 1967, non pas une revue musicale comme la définition même du terme « opus » le laisserait entendre, mais une revue d’art et d’images.

lu

Yorgo Tloupas

LU. Deux lettres. Franchement, il n’était pas gâté. Comme si c’était facile de créer de la proximité consommateur avec seulement deux lettres.

Allyssa Heuze Florie Vitse
N°31 FW18
Paul Kooiker
N°34 SS20

burberry/tisci

N°33 FW19
Mathieu Buard & Céline Mallet

La florissante maison anglaise Burberry, qui a entretemps laissé le « s » au vestiaire et la calèche au square, trace une autoroute vers l’avant, avec une accélération perceptible et une appropriation du nouveau. La marque apparaît gravée comme l’éternité de la famille royale : inaltérable, imputrescible, et se saisissant cependant des nouveaux médias, des systèmes et des langages éditoriaux, avec plus ou moins de virtuosité.

scénographier l’art

N°32 SS19
Emilie Hammen

Quelques initiatives d’une galerie suisse – une récente participation à la Fiac et une autre, plus ancienne, à Art Basel Miami – sont prétexte à éclairer des affinités entre industries de l’art et de la mode.

Philippe Lacombe Clémence Cahu
N°20 Summer 15

agnès rocamora

N°25 Fall 16
Farid Chenoune

Instagram, avec ses Instagirls et ses Instaboys, aurait-il avalé tout cru le système de la mode ? Agnès Rocamora, sociologue des nouveaux médias, scrute la mutation numérique. Comment la mode se fabrique-t-elle et se consomme-t-elle sur le runway en 2D des smartphones ? Petites nouvelles du front.

Jonathan De Villiers Arabella Mills
N°4 Summer 11

la petite édition de la mode

N°21 Fall 15
Emilie Hammen

une griffe de mode ne se définit plus seulement à travers ses silhouettes, mais bien plus encore à travers les photos, films et autres supports visuels qui les capturent et les disséminent

Colin Dodgson Delphine Danhier
N°11 Spring 13

les amours

N°28 Summer 17
Anaïs Mesmacque

Un protocole simple et un projet : donner une nouvelle chance à l’alcôve, fût-elle numérique, à travers des correspondances aléatoires, échangées sur Tinder avec des inconnus.

on trends

🇬🇧
N°1 Fall 10
Anja Cronberg

"Trend" has become an adjective and has gradually lost its meaning. It is, however, a concept inherent to fashion, to be tamed in ten points.

valentino/piccioli

N°34 SS20
Mathieu Buard & Céline Mallet

Depuis 2016, Pierpaolo Piccioli a pris la tête de la Maison, laissant Maria Grazia Chiuri filer chez Dior, la sœur jumelle française. La figure de la Bella Donna – première dame chic, rouge et régnante – sonnait le *la* esthétique de Valentino. Mais, depuis, quoi de neuf ?

karilincoln

Mathias Ohrel

Nous sommes tous des Américains. Ou presque. Mr Lauren (Ralph) a gagné 16,14 millions de dollars cette année (salaire + bonus). Mais l’avenue de Clichy, en bas de chez moi, n’est pas Madison Avenue. Ici, les boutiques d’habilleurs de luxe s’appellent Sim.H, Sapiens, Rebecca Story, Jabi et Karilincoln

julien prévieux

N°23 Spring 16
Timothée Chaillou

Salué par le prix Marcel Duchamp, Julien Prévieux développe une pratique qui rend visible, souvent à travers la chorégraphie, des situations de contrôle et de privatisation de nos vies.

publicité sans agence

N°24 Summer 16
Angelo Cirimele

On ne parle plus de publicité, mais de brand content. Pour autant, ce sont toujours des agences de publicité qui pilotent les projets. Mais pour combien de temps ? L’avenir semble dévolu aux free-lances et aux structures plus réactives. Tour d’horizon à visage couvert.

à propos des magazines de mode

N°4 Summer 11
Anja Cronberg

Les magazines de mode servent à montrer des vêtements, c’est entendu. Autrefois destinés à de riches privilégiés, ils ont accompagné la démocratisation du prêt-à-porter, jusqu’à la mode de la rue. Retour sur une histoire mouvementée.

agent de photographe

N°19 Spring 15
Angelo Cirimele

Pour un photographe, être représenté par un agent est un accélérateur de carrière. Maîtrisant les stratégies de visibilité, la culture des marques comme des agences, il est un observateur privilégié de l’évolution du métier de photographe. Entretien à visage couvert.