les sentiments

N°34 SS20
Rhita Cadi Soussi

C’est théoriquement une affaire d’apparence, d’être au monde. Mais la mode, ou du moins son image, s’est tournée vers l’intériorité, l’émotion et les sentiments. Quelques pistes pour cette volte-face.

uberisation des métiers créatifs

N°29 FW17
Angelo Cirimele

Depuis que chaque photographe, styliste ou graphiste est devenu son propre promoteur via les réseaux sociaux, le rôle de l’agent est-il devenu obsolète ? Tour d’horizon, à visage couvert, des changements qui affectent ces différentes professions.

thomas lenthal

N°30 SS18
Angelo Cirimele

Revenir sur une analyse passée (dix ans plus tôt) et regarder comment les intuitions se sont confirmées ou inversées. Mais nous sommes impatients et les années sous l’ère digitale comptent double. Retour sur une interview de Thomas Lenthal (Magazine n° 9, septembre 2012).

casting director

N°30 SS18
Angelo Cirimele

C’est entre les agences de mannequins et les marques ou les magazines que le directeur de casting opère. Il connaît les goûts du moment et a en mémoire des centaines de profils. Intermédiaire, il apporte une plus-value créative dont les acteurs ne se privent plus.

feelings

🇬🇧
N°34 SS20
Rhita Cadi Soussi

It’s theoretically a matter of appearance, a way of being in the world. But fashion, or at least the fashion image, has turned towards interiority, emotion and feelings. Here are a few clues in order to understand this change in direction.

le magazine, une agence comme une autre ?

N°32 SS19
Angelo Cirimele

L’arrivée du digital a lissé les informations, ignorant leur hiérarchisation ou leur énonciateur. Entretemps, marques comme médias ont développé leurs propres canaux de communication. Voyons comme les rôles ont été redéfinis entre magazines de style, marques et lecteurs. À visage couvert bien entendu.

are magazines agencies like any other?

🇬🇧
N°32 SS19
Angelo Cirimele

The digital age has flattened out information, effacing hierarchies and points of view; meanwhile, brands and media have developed their own communication channels. We’ll examine how roles have been redefined between style magazines, brands and readers. Anonymously, of course.

jazz magazine

N°32 SS19
Pierre Ponant

L’air du temps, une musique, la pochette de disque illustrée et une pincée d’audace éditoriale… voici quelques ingrédients qui ont permis à « Jazz Magazine » de s’imposer comme une référence de l’aventure Filipacchi.

guy bourdin

N°29 FW17
Marlène Van de Casteele

Bien avant l’ère Photoshop, Guy Bourdin crée des images étonnantes : des corps tronqués, des couleurs saturées et des mises en page dérangeantes. Récits à double lecture d’une rare complexité…

saskia lawaks

N°28 Summer 17
Angelo Cirimele

Son sourire et sa bonne humeur sont familiers à qui met le nez dehors en fin de journée – pour des mondanités, s’entend. Saskia Lawaks couvre la nuit depuis près de sept ans, hier pour Vogue, T ou Purple, et de plus en plus pour des marques, devenues elles-mêmes médias.

edward steichen

N°27 Spring 17
Marlène Van de Casteele

De la photographie pictorialiste au reportage de guerre, des commandes commerciales au commissariat d’exposition, Edward Steichen a unifié les pôles antagonistes de la pratique photographique. Des fragments épars qu’il rassemble dans un récit autobiographique et sous le label d’auteur.

mode sacrée, mode profane

N°27 Spring 17
Céline Mallet

Politique et morale, la mode l’est forcément, qui épouse les mœurs et son temps. Avec l’avènement de la mode « pudique », il se pourrait qu’elle devienne aussi religieuse. En 1998, Terry Richardson signait pour le magazine i-D une série mode sur le thème du voile…

alexander liberman

N°24 Summer 16
Marlène Van de Casteele

Directeur artistique, éditeur, photographe, peintre, sculpteur… Alexander Liberman a joué un rôle influent dans la définition de la culture américaine. S’il n’y a jamais eu de style Liberman clairement défini, il a bénéficié d’une longévité professionnelle exceptionnelle au sein du groupe Condé Nast.

kitsch

N°7 Spring 12
Pierre Ponant

Un éditeur de livres fait appel à un directeur artistique de magazine de mode pour réaliser une revue érotique très visuelle. Hier ? Non, en 1970… L’éditeur est Christian Bourgois, le DA Roman Cieslewicz, et la revue : Kitsch.

à propos des magazines de mode

N°4 Summer 11
Anja Cronberg

Les magazines de mode servent à montrer des vêtements, c’est entendu. Autrefois destinés à de riches privilégiés, ils ont accompagné la démocratisation du prêt-à-porter, jusqu’à la mode de la rue. Retour sur une histoire mouvementée.

on the fashion magazine

🇬🇧
N°4 Summer 11
Anja Cronberg

Fashion magazines are used to show clothes, of course. Once intended for the privileged rich, they have accompanied the democratization of ready-to-wear, right up to street fashion. A look back at an eventful history.